Contacts & Renseignements! +228 99840225
Recherche
Avancée
Rancunier, timide ou trop bavard? voici de quel tempérament vous-êtes

Rancunier, timide ou trop bavard? voici de quel tempérament vous-êtes

  • mars 22, 2022
  • 0 j'aime
  • 1371 Vues
  • 0 Commentaire

Vous fâchez-vous facilement? Êtes-vous rancunier, timide ou trop bavard? Sachez qu’il existe quatre types de tempéraments. Découvrez comment reconnaître votre type de caractère, en accentuer le côté positif tout en vous aidant à éliminer les aspects négatifs, comprendre les autres et constater que ce n’est pas parce qu’une personne est différente de vous qu’elle a automatiquement tort.

Chaque tempérament présente des forces et des faiblesses. Personne ne possède à lui seul toutes les caractéristiques d’un même tempérament. Il sera néanmoins aisé pour le thérapeute expérimenté de reconnaître avec précision ce qui est fondamental chez chacun.

Le sanguin

Chez le sanguin, les émotions sont à fleur de peau. Il est démonstratif et transforme chaque tâche en une partie de plaisir, adore la compagnie des autres et chaque nouvelle expérience a sur lui un effet stimulant, ne manque d’ailleurs pas d’embellir la réalité à la première occasion et se lie facilement . C’est un optimiste.

Le mélancolique

Le mélancolique est une personne réfléchie. Qu’il soit homme ou femme, il prend tout au sérieux et sa vie est soumise à l’ordre, à la méthode et à l’appréciation de la beauté et de l’intelligence. Il ne se précipite pas à la recherche de réjouissances, mais analyse comment il pourrait le mieux organiser sa vie.

Le sanguin et le mélancolique se ressemblent beaucoup. Ils sont tous deux émotifs, mais différemment; le sanguin passe par des hauts et des  bas qui durent une minute, tandis que chez le mélancolique, les hauts et les bas peuvent durer un mois!

Le colérique

Il est ambitieux et atteint normalement les objectifs qu’il s’est fixés. Tandis que le sanguin passe son temps à raconter des histoires et que le mélancolique passe le sien à réfléchir, le colérique accomplit ce qu’il a à faire. On peut facilement le comprendre et s’entendre avec lui si on observe sa règle d’or : «Faites-le comme moi je le veux et faites-le maintenant!» Le colérique ressemble au sanguin car ils possèdent tous deux des personnalités ouvertes et optimistes. Cependant, l’ambition du colérique lui confère des qualités de chef et une productivité plus grande. Il se prononce seulement quand il est sûr d’avoir raison. Il aime affronter les obstacles et les amis tiennent peu de place dans sa vie. Ce sont les situations d’urgence qu’il préfère!

Le flegmatique

Le flegmatique s’accommode de toutes les situations. C’est le tempérament avec lequel il est le plus facile de s’entendre. Il atténue les comportements du sanguin, refuse de se laisser impressionner par les brillantes décisions du colérique et ne prend pas trop au sérieux les plans compliqués du mélancolique. Dans le juste milieu, le flegmatique chemine tranquillement seul en évitant les conflits et les prises de décision. Tandis que le colérique veut tout commander, le flegmatique a tendance à attendre qu’on lui demande d’agir et il ne cherche pas à se faire valoir. Il a beaucoup d’amis car ses qualités le conduisent à entretenir des relations humaines positives. Il sait écouter et est généralement calme et maître de lui.

Voir les défauts de ses qualités

Chaque tempérament possède des qualités qui lui sont propres. Lorsque poussées trop loin, celles-ci risquent de se transformer en défaut!

Le tempérament sanguin s’engage dans une conversation animée dans n’importe quelle circonstance. C’est pour lui une tendance naturelle. Mais, s’il abuse, on dira de lui que c’est un moulin à paroles, qu’il monopolise la conversation et qu’il ne cesse d’interrompre les autres.

La qualité naturelle du tempérament mélancolique est son esprit d’analyse. Cela constitue pour lui un avantage indéniable. Pourtant, lorsque cet esprit d’analyse est accentué, il engendre des inquiétudes et peut mener à la dépression.

Le leadership est une qualité importante chez le colérique. Considéré comme un atout majeur, il peut engendrer un être tyrannique et manipulateur lorsque trop important.

La nature conciliante du flegmatique, lui vaut le respect de tous, mais s’il devient trop bon prince, les autres vont décider pour lui dans sa propre vie!

La personne motivée à se comprendre et à s’améliorer doit distinguer parmi ses qualités celles qui entraînent généralement des réactions positives. Celles-ci sont susceptibles de rehausser notre image personnelle. Cependant, il faut analyser toutes nos caractéristiques; surtout celles qui provoquent des comportements excessifs et qui offensent les autres, car si le fait de connaître nos qualités et de pouvoir les utiliser à bon escient nous procure un avantage exceptionnel, nous avons également tous nos points faibles.

Les combinaisons de tempéraments

La plupart des gens possèdent une majorité de traits d’un tempérament dominant et des traits secondaires issus de l’un ou l’autre des trois autres tempéraments. Examinons les différentes combinaisons possibles; je vous les présente avec leurs caractéristiques positives et leur problème habituel.

Les combinaisons naturelles

La combinaison sanguin-colérique est une combinaison naturelle. Les deux sont des personnes optimistes, extraverties et ouvertes. Le sanguin aime parler parce que cela lui est agréable et le colérique, parce que cela lui est utile.

Les personnes de cette combinaison possèdent des qualités de leadership. Nous obtenons quelqu’un qui sait diriger les autres dans l’enthousiasme. Ces individus combinent travail et amusement dans leur forme la plus extrême et ils en reconnaissent la valeur.

Cette combinaison présente par contre, dans son côté négatif, la tendance à être autoritaire et à parler pour rien dire, à tourner activement en rond ou quelqu’un d’impatient qui interrompt et monopolise constamment la conversation.

La seconde de ces combinaisons naturelles est celle du mélancolique-flegmatique. Ils sont tous deux des introvertis pessimistes qui aiment étudier les situations en profondeur, paisiblement et qui ne cherchent pas à se faire remarquer.

Le flegmatique atténue la nature sérieuse du mélancolique et celui-ci rétablit le manque de rigueur du flegmatique. Cette combinaison rend la personne plutôt lente à prendre des décisions.

Les combinaisons complémentaires

Le colérique-mélancolique est une combinaison complémentaire. Elle produit d’excellents gens d’affaires. Elle allie l’enthousiasme, le leadership et l’ambition du colérique à l’esprit analytique, l’attention aux détails et le respect des échéanciers du mélancolique. Les personnes qui appartiennent à cette combinaison sont décisives, méthodiques et ambitieuses. Orientés dans la bonne direction, les colériques-mélancoliques sont sûrs de réussir.

L’autre combinaison complémentaire, est celle du sanguin-flegmatique. Il est plutôt porté à l’oisiveté et à l’amusement. Sa nature conciliante et son sens de l’humour en font un excellent ami. Les personnes de ce type sont douées d’un entregent exceptionnel. Les postes reliés à la gestion du personnel leur conviennent parfaitement. Malheureusement, ils ont aussi leur côté négatif : leur tendance à la paresse qui les pousse à éviter le travail.

L’étude des tempéraments et de leurs combinaisons nous aide à comprendre les qualités et les défauts naturels de chaque type.

Comprendre les différences de tempéraments peut éviter bien des mauvaises surprises aux membres d’un couple, faciliter l’accueil et l’ajustement avec l’autre et améliorer nos relations avec tous. C’est ce que je vous souhaite.

Les contraires

Deux combinaisons sont moins fréquentes et plus conflictuelles, ce sont : le sanguin-mélancolique, et le colérique-flegmatique. Ces combinaisons produisent des gens qui ne sont pas faciles à vivre.

Le sanguin-mélancolique est la plus émotive des deux combinaisons. Chez eux, on retrouve les hauts et les bas du sanguin, un peu atténués, mais par contre, les périodes de dépression du mélancolique se prolongent parfois  exagérément. Le conflit est engendré par la coexistence d’un coté qui les pousse à s’amuser (le sanguin) et de l’autre, le côté mélancolique qui les retient constamment. Lorsqu’ils exagèrent, ils peuvent se transformer en des êtres autoritaires et obsessifs.

Le colérique-flegmatique vit une différence au niveau de l’intensité des émotions. De plus, le flegmatique est porté à la détente, alors que le colérique se sent coupable lorsqu’il est inactif. Combinaison plutôt rare, il est plus fréquent d’avoir affaire à un colérique qui sait se détendre rendu à la maison ou à un flegmatique extrêmement motivé par son travail.

Source : www.impactmauricie.com

Laisser votre commentaire