Contacts & Renseignements! +228 99840225
Recherche
Avancée
Les therapeutic lifestyle choices: ces choix simples, sains et puissants pour vivre heureux et en bonne santé.

Les therapeutic lifestyle choices: ces choix simples, sains et puissants pour vivre heureux et en bonne santé.

  • avril 13, 2022
  • 1 j'aime
  • 876 Vues
  • 0 Commentaire

Notre vie de tous les jours est remplie d’activités et de routines qui nous permettent de donner un sens à notre quotidien. Souvent, il arrive que nos quotidiens impactent négativement notre bien-être émotionnel et entravent notre qualité de vie. Nous avons tendance à adopter beaucoup plus de comportements à risques et malsains au détriment des comportements de santé qui sont sains dans notre mode de vie.

 En sociologie, un mode de vie est la façon dont une personne ou un groupe vit. Cela inclut ses types de relations sociales, sa façon de consommer, sa façon de se divertir, de s’habiller. Un mode de vie reflète également l’attitude d’un individu, ses valeurs, sa façon de voir le monde dans lequel il vit. Notre mode de vie peut constituer un facteur de protection ou un facteur de risque pour notre santé.

C’est pour cela que nous devrions opter pour des activités quotidiennes qui favorisent notre bien-être physique et émotionnel et qui nous protègent contre certaines maladies. Dr. Roger Walsh, les nomme  » therapeutic lifestyle choices » qui signifie en français les changements thérapeutiques de modes de vie. Il s’agit des activités et comportements  simples et sains que nous pouvons faire dans notre vie, qui sont bon marché, facilement disponibles et qui optimisent notre bien-être physique et mental.

Les changements thérapeutiques de modes de vie permettent d’avoir un mode de vie sain pouvant réduire les symptômes et la souffrance psychologiques, tels que les sentiments d’anxiété, de dépression, d’agitation, de colère et les difficultés de concentration, ainsi que le manque d’énergie et la mauvaise estime de soi.

Roger Walsh (2011) distingue huit (8) therapeutic lifestyle choices qui sont:

  • Nutrition
  • Exercice physique
  • Passer du temps dans la nature
  • Détente et gestion du stress
  • Contribution et service
  • Relations interpersonnelles
  • Spiritualité
  • Loisirs et activités récréatives

Les avantages des therapeutic lifestyle choices (TLCs):

Parmi les huit (8) comportements de santé à adopter pour un mode de vie sain, nous avons les trois (3) grands classiques  qui sont l’exercice physique, une bonne hygiène alimentaire et un bon sommeil. L’intérêt de notre article est de vous faire découvrir les effets bénéfiques d’ être en contact avec la nature, de s’engager dans des activités récréatives et participer à des activités spirituelles ou religieuses.

1- Passer du temps dans la nature

La nature offre du silence, un silence de plus en plus rare dans nos sociétés trop bruyantes. Les villes modernes abondent en sons stridents et pollutions sonores, nous passons nos vies aujourd’hui dans des environnements de plus en plus artificiels, nous sommes souvent enfermés à l’intérieure de murs et divorcés de la nature, avec de l’éclairage artificiel. A l’extérieur, dans nous nous retrouvons dans des rues bondées de monde et de véhicules, dont les vrombissements des moteurs altèrent le calme et silence de la nature. Les environnements artificiels ont un coût psychologique vaste, comprennent des perturbations de l’humeur, du sommeil, des rythmes diurnes.

Il a été démontré qu’un simple vu d’une espace verte par la fenêtre, ou le fait d’être en contact avec la nature, ou réaliser des exercices dans une espace verte produit des effets bénéfiques sur notre santé physique et mentale. Être en contact avec les espaces vertes produit des effets de restauration, de relaxation et de revitalisation pour le mental et permet de cultiver des expériences émotionnelles positives.

2- Réaliser une activité récréative et prendre du bon temps

Les activités récréatives, même si elles ne sont pas forcément relaxantes, favorisent des émotions positives, permettent au sujet de s’éclater et de prendre du bon temps. Les activités récréatives améliorent le bien-être, favorisent les compétences et la maturation social chez les enfants (La& ster & Russell, 2008) et sans doute aussi chez les adultes (G. Gordon & Esbjorn-Hargens, 2007). La récréation peut aussi impliquer l’humour, qui semble atténuer le stress, améliorer l’humeur, soutenir la fonction immunitaire et la guérison, et sert comme un mécanisme de défense mûre (Lefcourt, 2002).

3- S’investir dans une activité spirituelle ou religieuse

Dans le monde scientifique, l’on finit par s’accorder sur le fait qu’une implication religieuse présente des effets bénéfiques pour notre bien-être émotionnel. Selon les scientifiques, l’investissement spirituel est susceptible d’être plus bénéfique lorsqu’il est centré sur les thèmes tels que l’amour et le pardon. Les avantages couvrent un éventail de mesures de santé. Les bénéfices sur la santé mentale incluent l’amélioration du bien-être psychologique, relationnel et marital aussi bien qu’il réduit le taux de troubles tels que l’anxiété, la dépression, problèmes de drogue, et suicide. Pour la santé physique, l’engagement spirituel semble bénéfique à la fois pour les désordres spécifiques tel que l’hypertension ainsi que pour le taux de mortalité non spécifique (Koenig et al. 2001) .

4- La contribution et le service aux autres

Le service rendu aux autres, le volontariat ou l’engagement pour une cause sociale peuvent être bénéfique autant à celui qui donne qu’à celui qui reçoit. Aujourd’hui, la théorie et la recherche pointent toutes deux vers la corrélation entre l’altruisme et des mesures de santé psychologique et physique. De multiples études, y compris celles qui contrôlent des facteurs de santé antérieure, suggèrent que les personnes qui font plus de bénévolat sont psychologiquement plus heureux et en meilleure santé physique et pourraient même vivre plus longtemps (Borgonovi, 2009 ; Grimm, Spring, & Dietz, 2007 ; Post, 2007).

5- Les relations interpersonnelles

Qui n’a jamais fait l’expérience de cette tension psychologique issue des relations tendues avec une personne de son entourage. Les relations interpersonnelles négatives avec nos proches influencent nos émotions, comportements, quotidien et dans une certaines mesures altèrent notre santé mentale. L’isolement et la solitude sont nuisibles à notre santé mentale au même titre que de mauvaises relations avec notre entourage.

Non seulement qu’il est important d’être entouré, il est crucial d’avoir de bonnes relations avec son entourage. Le soutien social perçu est un élément déterminant de la résilience. Des relations riches réduisent les risques de santé du simple rhume, à l’AVC, de la mortalité, et de multiples psychopathologies. De bonnes relations sont associées avec une augmentation du bonheur, de la qualité de vie, de la résilience, de la capacité cognitive et peut être même de la sagesse (J. H. Fowler & Christakis, 2008 ; Jetten, Haslam, Haslam & Branscombe, 2009).

6- L’exercice physique

Seulement 30% des personnes dans le monde réalisent des exercices physiques suffisants, pourtant les exercices physiques sont l’un des comportements de santé simples à réaliser. Ils réduisent en effet le risque de problèmes de santé graves, tels que les maladies cardiaques, le diabète, les accidents vasculaires cérébraux et l’hypertension artérielle, peuvent également affiner notre silhouette, améliorer notre sommeil et dynamiser notre vie sexuelle. L’exercice n’est pas seulement bon pour le corps, il l’est aussi pour l’esprit, l’humeur et, finalement, la mémoire. L’activité physique peut atténuer la dépression, soulager le stress et l’anxiété, accroître notre estime de soi et améliorer globalement notre vision de la vie. Il ne s’agit pas nécessairement de passer une tonne de temps à faire de l’exercice. L’important ici est de surmonter les excuses que nous avons tendance à trouver pour ne pas faire d’exercice.

7- Une bonne hygiène alimentaire

Une des plus importantes, nos choix nutritionnels ont un impact sur notre santé physique et notre santé mentale. Ce dont nous avons besoin en matière d’alimentation est une alimentation riche et équilibrée ou modeste, ce qui signifie moins manger, c’est-à-dire consommer moins de n’importe quoi et plus de repas équilibrés.

Au-delà des repas équilibrés, d’autres attitudes sont également importantes pour une bonne hygiène alimentaire. Il est recommandé de :

  • porter attention à ce que nous mangeons, la façon dont nous mangeons est aussi importante que ce que nous mangeons. Notre attention au cours du mangé devrait être porté sur la composition du plat, les mouvements des mâchoires, ceux de la langue et la saveur de la nourriture ;
  • Manger avec les autres ou en leur présence, pour une connexion sociale des émotions ;
  • Eviter de manger devant la télé, en travaillant ou debout ;
  • Inclure autant que possible des fruits et légumes dans nos assiettes ;
  • Modérer la consommation de la viande rouge, du sucre, du sel et du cholestérol.

8- Sommeil, relaxation et gestion du stress

  • Sommeil : c’est en fait l’un des problèmes les plus courants rencontrés dans le monde, les gens se couchent souvent trop tard et se lèvent trop tôt. Nous interrompons nos habitudes de sommeil avec des drogues, des produits chimiques et du travail ou nous nous surstimulons avec des activités nocturnes, comme regarder la télévision. Le sommeil a un impact sur notre capacité à réguler notre attention et à vraiment nous concentrer sur les choses importantes. Lorsque nous dormons mal, nous avons beaucoup de mal à nous concentrer sur les choses importantes. Donc, dans la mesure où nous dormons bien, nous favorisons en fait un meilleur apprentissage. Nous avons une meilleure vitesse de traitement des informations. Nous avons une meilleure santé mentale et nous sommes capables de nous concentrer davantage sur les choses importantes.

  • Relaxation et les compétences d’autogestion du stress : le stress est omniprésent et inévitable dans nos vies. Le problème est que peu de gens sont formés à savoir le gérer. Par conséquent, beaucoup de personnes y répondent de manière maladroite ou même auto destructive. Pourtant beaucoup de stratégies d’autogestion intéressantes du stress sont maintenant disponibles. Parmi elles se trouvent des activités de thérapeutic lifestyle choices comme l’exercice physique, l’activité récréative, les relations, être en contact avec la nature, et l’investissement spirituel. En complément aux activités précitées, des exercices de relaxation et de méditation de la pleine conscience sont des stratégies adaptées pour la gestion du stress.

Les changements thérapeutiques de modes de vie (TLCs) peuvent être puissants, peuvent améliorer les maladies causant le plus de mortalité et morbidité telles que les maladies cardiovasculaires, l’obésité, le diabète et le cancer, peuvent dans certaines circonstances servir de substitution aux psychothérapies pour une gestion efficace du stress et des troubles émotionnels. De manière conséquente, il y a une conscience grandissante sur le fait que la médecine contemporaine doit mettre l’attention sur les changements de modes de vie dans le cadre d’une prévention de base pour renforcer les capacités personnelles des individus en les responsabilisant face à leur propre santé.

Bien que les changements de mode de vie soient moins coûteux financièrement et accessibles à tous, ils demandent un niveau d’engagement et une discipline pour leur adoption dans notre quotidien.

Sources:

http://www.apa.org/pubs/journals/releases/amp-66-7-579.pdf

https://www.cabrini.edu/about/departments/counseling/counseling-resources/therapeutic-lifestyle-choices

earning.edx.org/course/course-v1:UWashingtonX+ECFS311x, Becoming a Resilient Person: The Science of Stress Management and Promoting Wellbeing

https://naturopathe-montpellier.fr/content/les-changements-th%C3%A9rapeutiques-de-mo

Laisser votre commentaire