Contacts & Renseignements! +228 99840225
Recherche
Avancée
L’enfant roi: comment y remédier ?

L’enfant roi: comment y remédier ?

  • mars 22, 2022
  • 1 j'aime
  • 715 Vues
  • 0 Commentaire

La compréhension de la problématique de l’enfant roi impose que nous réalisions un détour à la période gestationnelle et dans la période infantile, deux périodes de la vie aucours desquelles toute l’attention de notre entourage est concentrée sur nous. Nous constituons le centre de l’univers, tous nos besoins d’attention, de chaleur affective, de confort, de sécurité sont pris en charge et immédiatement satisfaits. Nous sommes le centre d’un vaste royaume, nos souhaits sont de la plus haute importance.

Au cours du processus de développement psycho-moteur, affectif et cognitif, nous allons acquérir certaines compétences qui nous permettrons de produire certains comportements appropriés afin d’assouvir certains de nos besoins en fonction de notre étape de développement. L’enfant dont tous les besoins étaient satisfaits immédiatement par son entourage sera maintenant mis à contribution ou solliciter pour satisfaire certains de ces besoins. Cependant, certains enfants vont franchir les étapes de la croissance physique, psycho-affective et intellectuelle sans se défaire des avantages des périodes précédentes. Ils n’ont pas oublié et veulent toujours s’accrocher à la sécurité merveilleuse et chaleureuse de la vie prénatale et infantile et ils essaieront encore et encore de retrouver la satisfaction totale de chaque besoin: il s’agit des enfants rois.

L’enfant roi correspond à l’enfant des familles actuelles qui ont tout au niveau matériel et qui est aimé et choyé

selon Didier Pleux

Au-delà de son apparence d’un petit ange, il s’agit d’un enfant égocentrique, qui profite des privilèges, ne supporte pas les frustrations, recherche du plaisir immédiat, ne respecte pas les autres, ne se remet pas en question, n’aide pas à la maison et se met dans une colère folle ou adopte des comportements explosifs à la moindre contrariété. Il vous manipule constamment et mène la vie dure à ses frères et vous.

Au quotidien, l’enfant roi, appelé aussi enfant tyran, ne fait que vous tester et repousser les limites tout en vous provoquant afin de faire tomber des interdits ou règles de vie. Il a dans l’idée que ce qu’il est en train de faire n’est pas autorisé et pourtant le fait. Les mêmes comportements sont généralement observés dans le contexte scolaire et exaspèrent les instituteurs. Toute tentative de négociation est vouée à l’échec avec lui. Il est impossible de négocier avec lui. La régularité et l’impossibilité de négocier est importante pour définir un enfant roi.

Face à l’impossibilité de négocier les parents d’un enfant roi n’ont d’autre choix que de céder à ses volontés pour qu’il se calme.   En essayant de retrouver la sécurité de l’enfance, les enfants rois continuent à fonctionner avec les mêmes sentiments qui les ont satisfaits il y a si longtemps.

Comment éviter ou remédier à cela?

Pour y arriver l’éducation à la maison doit tenir compte des éléments suivants:

  • l’importance du “Non”

Refuser quelque chose à son enfant, que ce soit par principe ou pour sa sécurité lui permet d’avoir un cadre, des repères, des limites. Sans cela, l’enfant se perd et n’a plus conscience de ce qui est admissible ou pas, il prendra systématiquement les choses pour acquises et ne supportera par la contrariété. Pour son bon développement psychologique et sa capacité à nouer et maintenir de bonnes relations sociales, il est important de lui imposer des limites.

  • Le respect des règles et limites

Ne rien lâcher, il est important que les deux parents qu’ils soient ensemble ou non puissent adopter les mêmes conduites vis à vis de l’enfant, soient en accord sur les limites à instaurer ou réinstaurer, car les tensions provoquées par un désaccord sur l’éducation affectent également les repères de l’enfant.

En cas d’impuissance des parents, un accompagnement permettra de rééduquer l’enfant, mais aussi d’aider les parents qui n’ont pas toujours les clefs pour adapter leur mode de fonctionnement. 

  • Ne sur-protégez pas l’enfant

Trop protéger votre enfant de tous les aléas de la vie et toujours venir à son secours n’est pas une bonne chose. L’enfant construit ses capacités et compétences à travers sa propre exploration, les essais et erreurs. 

  • L’évitement du piège infernal “ de se faire aimer par son enfant à tout prix”

Il s’agit de la règle la plus fondamentale lorsqu’on élève un enfant. Une règle que notre génération de parents a souvent tendance à oublier. Cette règle est simple, mais elle a beaucoup d’implications : le rôle d’un parent c’est d’élever et d’aimer son enfant, pas de se faire aimer par lui.

Il est important de savoir que nos enfants sont des êtres en développement qui ont besoin d’attention et de sécurité, toutefois cela doit se faire avec modération sans tomber dans le piège de la surprotection et du laisser aller.

Sources:

https://www.accompagnant-educatif-petite-enfance.com/gerer-enfant-roi

https://naitreetgrandir.com/fr/chroniques/la-recette-de-lenfant-roi/

-quotidien/#:~:text=Oser%20l’autorit%C3%A9%20et%20le,et%20g%C3%A8re%20sa%20frustration%20normalement.

https://irp-cdn.multiscreensite.com/fa5a8304/files/uploaded/HWH-King%20Baby%20Best.pdf
https://www.medoucine.com/blog/enfants-gates-enfants-rois-gerer

  • Partager:

Laisser votre commentaire